Les ONG françaises ou européennes travaillant en Afghanistan se sont coordonnées très tôt après 1980. A ainsi été créée le 23 avril 1983 par Afrane, les Amis de l’Afghanistan, l’Association luxembourgeoise pour l’Afghanistan, la Guilde Européenne du Raid et Solidarité Afghanistan Belgique, la Coordination Humanitaire Européenne pour l’Afghanistan sous l’égide de laquelle plusieurs opérations humanitaires ont été menées. Dans le même cadre, quelques ONG s’étaient également unies à Peshawar au sein d’une maison commune surnommée avec humour la « Maison blanche ». La coordination humanitaire européenne s’est dissoute le 12 janvier 1991 après le retrait des forces soviétiques d’Afghanistan.

Après 2002, les ONG françaises ont trouvé pertinent d’avoir une structure de concertation un peu informelle. Ce « collectif » n’avait pas au départ de nom particulier. Ce n’est qu’aux alentours de 2010 que le collectif s’est dénommé COFA (Collectif des ONG françaises en Afghanistan). Outre des réunions régulières pour s’échanger des informations notamment sur la situation sécuritaire ou par exemple la question des taxes dues à l’Etat afghan, le collectif a rencontré à plusieurs reprises les autorités françaises pour les informer et les sensibiliser sur les besoins de la population afghane et tenter d’obtenir un soutien plus significatif.

C’est ainsi qu’une délégation (constituée d’Alain Boinet, Guy Caussé, Pierre Lafrance et Etienne Gille) a été reçue en 2008 par Bernard Kouchner, alors ministre des Affaires étrangère. En 2009, rencontre avec Pierre Lellouche, représentant spécial de la France pour l’Afghanistan et le Pakistan (Alain Boinet, Guy Caussé, Etienne Gille, Pierre Lafrance). En 2011, rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé (délégation constituée de Alain Boinet, Etienne Gille, Pierre Lafrance, Benoît Miribel). En 2018, le COFA a été reçu par le cabinet de M. Le Drian. Ces différentes rencontres ont donné lieu à la rédaction de mémorandums présentant à nos interlocuteurs la vision des ONG sur la situation en Afghanistan et leurs demandes plus spécifiques. Plus récemment, le COFA a été reçu au Quai d’Orsay le 25 mai 2021 pour examiner la dégradation de la situation humanitaire et expliquer aux autorités l’attitude des ONG.

Le COFA s’est exprimé à plusieurs reprises par des communiqués ou par des tribunes signées par ses membres.

Le COFA a également suscité différents événements visant à sensibiliser l’opinion publique, notamment un séminaire le 5 décembre 2012 l’Hôtel de ville de Paris, intitulé L’Afghanistan, de Bonn à Tokyo : Quelles réalités & quels devenirs ? en collaboration avec l’European network of NGO’s working in Afghanistan (ENNA) et une semaine de l’Afghanistan en novembre 2014 avec un colloque à l’Assemblée Nationale.

Le COFA est animé actuellement par le président d’AFRANE, Philippe Bertonèche.

Retour à l’accueil