La réponse d’AFRANE au Coronavirus

Publié le 15 mai 2020

La pandémie mondiale n’a pas épargné l’Afghanistan.  Le 15 mai, 6000 cas de coronavirus avaient été répertoriés dans toutes les provinces d’Afghanistan et 153 personnes en étaient officiellement décédées.

AFRANE a dû modifier ses activités habituelles. Forte de 40 années d’expériences et d’adaptation, et en accord avec ses valeurs et ses statuts, AFRANE a décidé de s’engager, à son niveau, dans des activités permettant de répondre aux conséquences du coronavirus.

Cette nécessaire adaptation est passée par plusieurs phases :

  • Une réorganisation du travail ;
  • Une aide d’urgence pour les populations les plus précaires ;
  • Une mise à disposition de moyens pour sensibiliser au Covid19 ;
  • Une participation au maintien de l’apprentissage scolaire

Une réorganisation du travail

À la suite des mesures de quarantaine dans les villes, l’équipe d’AFRANE a été contrainte d’arrêter en urgence ses activités le 15 Mars 2020. C’est comme si tout s’était arrêté d’un coup, ou presque. Ce dimanche-là, une partie de l’équipe de formateurs était à Djalalabad pour des formations et des observations et la formatrice Paix était à Tcharikar pour animer une formation sur « la paix par le sport ». Plusieurs décisions ont été annoncées ce dimanche : malgré peu de cas officiels de Coronavirus en Afghanistan, la ville de Djalalabad décidait de prendre les devants en se plaçant en quarantaine et le Ministère de l’Education décidait de fermer les écoles pour trois semaines. Ni une, ni deux, nos collègues sont rentrés à Kaboul et se sont mis à faire du travail de fond. Trois jours plus tard, la ville de Kaboul était elle aussi mise en quarantaine. Il a donc fallu s’adapter, trouver de nouvelles façons de travailler en équipe, et c’est ce que nos collegues font, depuis chez eux, entre Kaboul, Djalalabad, et Waras. Les déplacements sont contraints, mais pas les idées… Et malgré le confinement, nos collègues ne chôment pas et ce sont de toutes nouvelles publications et des formations enrichies qui attendent les professeurs à la rentrée.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre Newsletter N°23.

Une aide d’urgence pour les populations les plus précaires

L’épidémie de coronavirus a commencé dans la province d’Herat. C’est aussi la ville d’Hérat qui a été la première à être placée en confinement, entrainant d’importantes conséquences économiques pour les familles les plus précaires vivant du travail journalier. Fermeture de la ville et impossibilité de se déplacer signifient perte de revenus et pour beaucoup, impossibilité de subvenir aux besoins alimentaires. De plus, les produits alimentaires de base ont connu une augmentation de leur prix d’environ 10% en 2 mois, accentuant encore les difficultés des familles. C’est pour cette raison que, dès début avril, AFRANE a lancé un appel aux dons pour fournir des colis alimentaires à des familles d’Hérat en partenariat avec une nouvelle association locale s’appelant « anti coronna ». Un état des lieux des besoins des familles sur place a été effectué dans plusieurs quartiers de la ville et des villages environnants après que ces familles eurent été désignées par les Shuras de quartiers. Des colis alimentaires comprenant des produits indispensables dans la culture culinaire afghane (huile, riz, pois chiches, sucre, pâtes pour un mois) ont été distribués aux femmes, principales responsables de la gestion des stocks alimentaires dans les familles. Les 10 et 11 mai 2020, ce sont ainsi 99 familles, soit près de 600 personnes, qui ont bénéficié des colis alimentaires distribués par AFRANE par l’intermédiaire de son partenaire à Hérat.

Une mise à disposition de moyens pour sensibiliser au Covid19 

AFRANE est une des seules organisations actives dans le district du Waras, situé dans la province de Bamyan. Ce district, du fait de son éloignement géographique et des difficultés d’accès, est aussi relativement épargné par le virus. Cependant, conscient des faibles capacités médicales présentes, le Gouverneur du district nous a contactés début avril, demandant notre aide dans la gestion de la crise. N’étant pas spécialisés dans le domaine de la santé, nous ne pouvions pas faire beaucoup excepté mettre à disposition des moyens logistiques. C’est ce que nous avons proposé au Gouverneur. Ainsi, du 4 au 6 avril 2020, une équipe d’infirmiers dépêchés par ce dernier s’est rendue, grâce à la voiture et au chauffeur d’AFRANE, dans les villages les plus reculés du district pour sensibiliser la population aux modes de contamination du virus et aux gestes barrières et alerter sur les fausses informations qui circulent.  

Actions de sensibilisation au Covid19 dans le Waras, rendues possibles grâce à la mise à disposition du véhicule et du chauffeur d’AFRANE

Une participation au maintien de l’apprentissage scolaire

AFRANE est engagée dans les groupes de réflexion d’ONG travaillant dans le domaine de l’éducation en situation d’urgence. Le groupe de travail a lui aussi dû s’adapter. Alors que le gouvernement et les provinces ont mis en place des contenus éducatifs télévisuels et informatisés pour permettre aux élèves d’avoir une continuité dans les apprentissages, le groupe a décidé de s’engager sur un autre créneau : l’écriture et la lecture. De petits livrets scolaires ludiques ont ainsi été créés, en accord avec les programmes scolaires mais aussi avec les contraintes du moment. Depuis début mai, AFRANE conçoit six livrets pour les élèves de niveau 3 (équivalent CE2) de langue maternelle pachto et les met à disposition de toutes les ONG intéressées. Ces livrets intègrent des activités de mathématiques, de lecture, d’écriture, de dessin… L’objectif est de diffuser le plus possible ces livrets afin que les élèves puissent, à défaut d’aller à l’école, continuer d’apprendre.

Exemple de livret en pachto pour le niveau 3 créé par les formateurs d’AFRANE

Par ailleurs, AFRANE a récupéré les livrets des niveaux 1, 2 et 3 en dari créés par les organisations ACTED et NRC pour les distribuer aux élèves de son réseau d’école dans le Waras. En effet, le Waras est un district reculé où les familles sont très désireuses d’éducation pour leurs enfants. Ces livrets permettront aux élèves de consolider leurs apprentissages en attendant la réouverture des écoles. Ils seront distribués dans le Waras du 17 au 20 mai 2020, en veillant au respect des gestes barrières.

Toutes ces activités ne sont possibles que grâce à vos dons ! 3775€ récoltés à la date du 14/05/2020. Merci pour votre soutien.

Edit du 03/06/2020: 4135€ récoltés!
Soyez assurés que l’ensemble des dons récoltés dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 seront utilisés pour financer des réponses à cette pandémie dans l’une des cinq provinces d’intervention d’AFRANE (Kaboul, Parwan, Nangarhar, Hérat ou Bamiyan).

  • AFRANE (Amitié franco-afghane)

    16, passage de la Main d'Or
    75011 Paris
    Tel : +33 1 43 55 63 50
    afrane.paris@gmail.com

  • pascherpharmacie.com
  • Suivez-nous