Témoignage de Choukria, formatrice en pachto et en dari

Publié le 27 mai 2020
Formation en pachto à Kaboul

Quelle est votre expérience avec AFRANE ?

Depuis que je travaille à AFRANE j’ai acquis beaucoup d’expériences. Mes meilleurs souvenirs sont les bons comportements et l’amitié de mes collègues. AFRANE a également une stratégie très pertinente pour ses projets. Ce sont des expériences et des souvenirs qui resteront inoubliables dans ma vie. 

Pourquoi travaillez-vous avec AFRANE ?

Mon principal objectif est de travailler pour mon pays, et AFRANE est une organisation où je peux faire quelque chose pour mon pays. Heureusement, tous mes collègues sont très gentils, ce sont comme des membres d’une famille, et ça me motive à ne pas m’éloigner de cette agréable famille.

dans une école de filles de Tcharikar (photographie: Guillaume Pinon)

Pourquoi voulez-vous continuer à travailler avec AFRANE ?

Comme je l’ai déjà dit, pour moi AFRANE est comme une famille. Les membres d’AFRANE, que ce soit le chef ou les autres collègues, sont tous comme mes frères et mes sœurs. Les bons comportements de mes collègues sont une motivation pour rester. Egalement, grâce à mon travail avec AFRANE, je connais maintenant beaucoup de gens dans quatre provinces (Kaboul, Bamiyan, Parwan et Jalalabad) qui travaillent pour améliorer la situation éducative dans notre pays. Je suis fière d’être une membre d’AFRANE.

Est-ce-que vous avez appris quelque chose de nouveau chez AFRANE ?

A propos de cette question, il faut que je dise qu’avant d’entrer à AFRANE, je travaillais en tant que professeure dans des écoles de Kaboul et de Parwan. A ce moment-là je n’avais pas beaucoup de connaissances, spécialement dans le domaine de la pédagogie. En travaillant à AFRANE, jour après jour, j’ai appris beaucoup de choses de mes collègues afghans et français. En particulier, un de nos collègues qui ne travaille plus à AFRANE, Monsieur Hassine, m’a beaucoup aidée en me donnant des bons conseils. Pour cela, je remercie tous mes collègues, français et afghans.

Finalement je souhaite qu’un jour on arrive à la paix dans notre pays. Je prie pour la disparition du Coronavirus et j’espère qu’on se retournera prochainement au bureau !

Mme Choukira lors d’une formation en pachto à Kaboul

Merci à Fahim pour la traduction!

  • AFRANE (Amitié franco-afghane)

    16, passage de la Main d'Or
    75011 Paris
    Tel : +33 1 43 55 63 50
    afrane.paris@gmail.com

  • pascherpharmacie.com
  • Suivez-nous